Roman

Qui es-tu Alaska ?

Je reviens pour vous parlez de mon dernier coup de cœur livresque du moment, il s’agit de ‘Qui es-tu Alaska ?’ de John Green. On en a beaucoup entendu parler de ce livre après la sortie du film ‘nos étoiles contraires’. Finalement, c’est maintenant que je me décide à vous en parler car je ne l’ai lu que récemment, c’est à dire comme toujours après la guerre !

Résumé :
 Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles, du Grand Peut Etre. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.
 
Mon avis:
C’est un roman que j’ai tout simplement adoré, j’ai eu un coup de cœur comme je n’en avais pas eu depuis longtemps. Son roman peut sembler banal mais je me suis complètement retrouvé dedans  et dans les interrogations de Miles. Je pense qu’on s’est déjà tous perdus à un moment ou à un autre de notre vie, on ne sait pas trop qui l’on est, on se recherche encore. Je pense que ce n’est pas juste à l’adolescence mais c’est une quête de toute une vie, d’apprendre à se connaître.
 
Le labyrinthe dont parle Alaska on le ressent tous d’une manière différente. La citation que je vous mets ci-dessous est totalement véridique car chaque être humain à des rêves, des objectifs sauf que c’est assez rare qu’au fond on arrive à lâcher prise et à se dire ‘maintenant je dois le faire, maintenant je dois commencer à vivre ma vie telle que je l’entends’. Au final on ne le fait pas, on se renferme dans ses rêves pour échapper à la morosité du quotidien et quand se réveille de son rêve pour enfin agir, parfois il est déjà trop tard !
 

 « On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir, en se régalant à l’avance à cette perspective. Et rêver l’avenir permet de continuer, sauf qu’on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l’avenir pour échapper au présent. « 
 
 « Je pars en quête d’un grand Peut-Être. » disait Rabelais, cette citation nous guide de tout son long durant notre lecture. Alors c’est quoi le grand Peut-être ? C’est quoi le labyrinthe ? Les choix que nous faisons chaque jour comptent t’il réellement ?

 Qui es-tu Alaska ?
Et pour vous c’est quoi le grand Peut-Être? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s