Roman

Veronika décide de mourir

La lecture vous le savez est une passion pour moi, elle me permet de m’évader le temps d’un instant dans un autre monde, un autre univers mais aussi elle me fait souvent réfléchir. Il y a des romans qui me touchent tout particulièrement, c’est le cas de ‘Veronika décide de mourir’ de Paolo Coelho.

Résumé :
Veronika a les mêmes rêves, les mêmes désirs que tous les jeunes gens du monde. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s’offrant ainsi le plaisir d’avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n’est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 11 novembre 1997, Veronika décide de mourir. Imagination et rêves, amour et folie. Désir et mort. Alors qu’elle s’approche de la mort, Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre ou d’abandonner. Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu’il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant, elle ne peut renoncer.

Mon avis :

Ce roman a été un réel coup de cœur pour moi, nous avons du le lire pour les cours l’an dernier et je regrette franchement qu’on ne lise pas plus de romans contemporains.  C’est un roman qui parle tout simplement de la mort, de la vie, de l’amour mais également de la folie.Veronika après sa tentative de suicide va se retrouver dans un asile. Un asile pour le moins assez particulier qui au film du roman et de ses pages va nous pousser dans nos retranchements. Au final : Qu’est ce qu’un fou ? Qu’est ce que la normalité ? Au final n’est – on pas tous un peu fou ? Et à cette dernière question, j’ai envie de répondre oui, car à travers les yeux de nos personnages et les rencontres que Veronika va faire on apprend qu’un fou c’est quelqu’un qui vit dans son propre univers mais personnellement je pense que tous les êtres humains ont un peu leur bulle, leur univers.

                                                                              
Véronika décide de mourirC’est également un roman qui fait réfléchir sur l’acte du suicide et ses conséquences.  Véronika est une jeune fille qui a tous pour être heureuse dans la vie mais au final décide de commettre un acte pouvant se révéler irréparable. Lorsqu’elle se retrouve dans cette asile , elle se retrouve confrontée à elle même et à son acte . Au final , on la voit évoluer changer, reprendre goût à la vie et aux petits bonheurs qu’elle apporte et même y trouver un sens pour une amoureuse de la musique comme elle. Les personnages qu’elle va rencontrer sont en partie responsable de ce changement mais elle aussi va bouleverser leur vie en passant de Zedka souffrant de dépression, Maria , ancienne avocate sujette à des crises de panique, Eduard un schizophrène sensible et incompris,…
 
Tout ça pour vous dire que je vous conseil vivement ce livre qui impose une certaine réflexion qui je pense ne peut que bouleverser le lecteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s