Films

Les animaux fantastiques

Je vous avais déjà fait une première « critique » sur les animaux fantastiques et pour la sortie du deuxième volet, j’avais envie de faire pareil. J’ai été le voir ce weekend donc j’avais envie de vous en parler et de donner un peu mon avis même si évidemment, il est subjectif ! 

Ajouter cette vidéo à mon blog

Comment vous dire que ça faisait un lustre que j’attendais ce film ! 2 ans d’attente c’est trop long donc c’est avec excitation que que je me suis rendue au cinéma. J’ai été en ville pour me changer de mon petit cinéma de cambrousse car j’avais envie de me changer les idées mais aussi de le voir en 3D. Je dois d’ailleurs avouer que j’ai payé ma place la peau du cul presque 1O euros sans compter les lunettes mais bon un petit plaisir de temps en temps ne fait pas de mal,… 

Vous savez sûrement que Jonny Deep est un de mes acteurs préférés et dans le rôle de Grindelwald il ne déroge pas à la règle. Je trouve qu’il a beaucoup de classe et de prestance dans le rôle du méchant. C’est juste dommage qu’il n’est pas assez présent hormis dans la scène du finale où il rassemble tout ses fidèles. Son discours et sa manière d’être avait tout d’un dictateur, il était très axé politique et dans la manipulation « ce n’est pas moi le méchant, regardés bien, se sont les autres ». Il savait pertinemment qu’il allait avoir des Aurores lors de son discours et qu’il y allait avec des conflits d’idéologie  manifesté sous forme de violence. C’est là toute l’intelligence du personnage ! 
Je ne sait pas si c’est voulu mais son personnage m’a fait pensé à Hitler qui avait l’art de jouer avec les mots et d’endoctriner son public lors des rassemblements. Au niveau physique aussi, je trouve qu’il y a une petite ressemblance avec le port de la moustache et ses cheveux blond à la limite du blanc pour représenter la race Aryenne et dans le cadre du film pour montrer la suprématie du monde des sorciers sur les moldus. Bon après, je pars peut être un peu trop loin dans les délires XD. Mais en tout cas, je trouve que le parallélisme est vraiment intéressant. 

Il est vrai que je le trouve très séduisant dans son costume de Grindelwald avec ses yeux véron, ses cheveux blancs,… 
 
Les animaux fantastiques
 J’ai adoré le rapprochement entre Norbert et Tina. Je trouve la timidité et maladresse de Norbert trop touchante. J’ose espérer que par la suite, il y ai concrétisation XD. Ils s’avouent un peu leur amour à demi mot, en marchant sur des oeufs sans vraiment oser faire le premier pas donc c’est très mignon à voir tout en étant assez frustrant. 
 
Les animaux fantastiques
 
L’amitié entre Jacob et Norbert qui pourtant à la base sont deux parfaits opposés ! Pourtant, ils arrivent à trouver un équilibre dans leur amitié. Jacob apporte une certaine joie de vivre, insouciance, humour à Norbert. Norbert lui transmet son amour pour sa passion. 
 
L’humour ! Malgré que ce volet est bien plus sombre que le précédent, il y a toujours une petite touche d’humour qui n’est pas négligeable et qui donne lieu à quelques scènes cocasses. Je trouve que cette dérision est importante et elle représente bien J.K Rowling. 
 
Les animaux fantastiques
Au niveau des points négatifs, j’ai relevé plusieurs points négatifs que je n’ai bien sûr pas directement vus lors du visionnage, c’est en regardant d’autres avis sur internet que je m’en suis rendue compte. La plus grosse incohérence pour moi est le Proffesseur Mc Gonnagal qui est né en 1935 et non en 1927. Le transplanage dans l’enceinte de Poudlard,… Je trouve ça bien de faire des clins d’oeil à la saga Harry Potter mais ce n’est pas vraiment fait dans la finesse en vu des incohérences ! 
 
Je n’ai pas trop compris le revirement de situation avec le personnage de Queenie. Je pense que ça doit sûrement être mieux expliqué dans le roman mais en tout cas, dans le film, j’ai trouvé que c’était un peu brouillon. J’aurais préféré qu’on s’attarde un peu plus sur le côté psychologique qui va la pousser à rejoindre Grindelwald. J’espère donc que se sera mieux expliqué par la suite ! 

Ce que j’ai trouvé dommage également c’et que ce deuxième volet est plus un film de  » transition » dans le sens que on met en place les intrigues, les personnages mais que l’action n’arrive qu’à la fin et qu’on se doute que la pâté ne sera envoyé qu’au prochain film qui risque d’envoyer encore plus du lourd ! Ici, on met un place un peu ses pions, les intrigues et le contexte politique se met en place mais il n’y a pas encore de guerre à proprement parler. Les intrigues ne sont pas toujours bien exploités car il y a beaucoup de personnages donc on ne s’attarde pas en profondeur. Croyance est par exemple, un des personnages principaux et au coeur des intrigues et  pourtant on s’attarde assez peu sur son histoire, la recherche de sa famille d’origine. Du coup, on a tendance à l’oublier !  Il en est de même pour les autres personnages par exemple pour Norbert, l’intrigue tourne moins autour de sa passion l’élevage des animaux fantastiques. Les animaux apparaissent moins à l’écran et il y a ce petit côté magique qui est enlevé au film. 
 
Grindelwald n’est pas assez présent ! Je l’ai déjà dit mais le manque est vraiment présent surtout que le titre du film est bien « les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald ». Pourquoi nommer ce film,  » les crimes de Grindelwald » si celui ci n’est pas beaucoup présent dans le film ? Bref, je ne comprend pas la logique ! Surtout que lorsqu’il apparaît à l’écran son jeu d’acteur est bluffant !

Dites moi également si vous avez vus « les animaux fantastiques » et ce que vous en avez pensés en commentaire ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s